oiseaux-300x284L’autorité de gestion environnementale (EMA) de Trinité et Tobago enquêtait ce week end sur la cause de la mort subite de près de 190 vautours, connus localement sous le nom commun de corbeaux, au deuxième bataillon d’infanterie de l’héliport de Chaguaramas.   

 Le responsable de l’EMA , le Dr John Singh, a confirmé que des dizaines de « corbeaux » sont tombés du ciel ciel à environ 7 heures du matin. Le comptage initial était de 140 morts, mais 50 étaient en train de mourir sur le terrain.   

Tous les oiseaux semblent être littéralement tomber du ciel dans des circonstances extrêmement mystérieuses.

     

Un liquide s’échappait des becs des oiseaux malades.   

 L’objectif principal de l’EMA est de tenter de déterminer si des facteurs environnementaux, tels que la libération de gaz toxiques ou de produits chimiques ont été impliqués cette hécatombe insolite.

"Nous n’avons pour l’instant rien décelé de suspicieux et cette hécatombe reste toujours pour nous étrangement mystérieuse", a déclaré le Dr Singh.   

 Néanmoins,  « L’unité de surveillance de la volaille fermière et des oiseaux migrateurs a effectué un certain nombre de tests préliminaires , ils n’ont pas révélé de cas de grippe aviaire et nous tentons toujours d’identifier la cause de cette événement aux effets foudroyant sur les volatiles en procédant par élimination « .   

Le Dr Singh avance une probabilité selon laquelle les oiseaux se serraient peut être nourrit de poissons contaminés. Mais aucune certitude n’est pour l’instant établie.

 

Nature Alerte